Réhabilitation d'un bassin d'eau potable, Salvi, Corse

8 26 fvrier

Maitrise d’Ouvrage et Maitrise d’œuvre : O.E.H.C. Corse (20)
Entreprise mandataire : SAS ANTONIOTTI (20) - Travaux de Génie Civil
Cotraitant Etanchéité extérieur : Société TEC – Traitement étanchéité des toitures du bassin
Cotraitant Etanchéité bassin : SAS PROJISOL – Traitement intérieur du bassin

Présentation du projet :

L’Office d’Equipement Hydraulique de Corse a mis en œuvre un programme de réhabilitation de certains de ses bassins.
Le bassin de Salvi avec ces 45 000 m3 et ses 9 400 m² de surface est une des plus grandes réserves d’eau potable couvertes d’Europe.
Bâti au sommet d’une colline qui domine la baie de Calvi, ce bassin est un ouvrage semi enterré, de forme carrée de 90m de coté. Le fond du bassin est plat et sa périphérie est talutée à 22.5°. Sa structure est en béton et sa couverture, portée par 88 poteaux de 11m de haut procure un effet « cathédrale » très impressionnant vu de l’intérieur.
Cet ouvrage a été construit dans les années 80 et nécessitait une réfection totale, non seulement de la structure, mais encore l’étanchéité du réservoir qui s’avérait fuyarde. De plus, l’isolant polystyrène en plafond commençait à se désagréger légèrement en surface, provoquant des chutes de billes dans le réservoir.

La proposition technique de Projisol :

Nous avons répondu en groupement avec des entreprises locales qui se sont chargées de la structure et de la réfection de la toiture, et nous ont confié la partie étanchéité du réservoir et traitement du plafond. Notre groupement a été reconnu comme mieux disant pour la valeur technique de son offre.
L’office de l’eau, très soucieuse de la pérennité de cet ouvrage, à opté pour une membrane WT430015C polyéthylène de chez SIKA de couleur vert d’eau. Cette membrane recouvre la totalité du bassin y compris un habillage total des poteaux, ce qui n’était pas le cas à l’origine.
Pour fixer le support PSE pulvérulent, le plafond a été préalablement traité par projection d’une résine de couleur blanche.
Ces travaux d’étanchéité du bassin ont nécessité de faire descendre dans ce bassin des engins de levage et de manutention, ainsi que d’en assurer la ventilation permanente. Ils ont débuté fin janvier et sont en cours de finalisation.